Master Poké - RPG pokémon Index du Forum

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet
(Page 1 sur 1)
Second détachement

Serah Cloverfield

Scientifique Hoenn



Inscrit le: 26 Mai 2012
Messages: 1 084

Région: Hoenn
Pokédollars: 4 140


MessagePosté le: Dim 13 Jan - 09:47 (2013)    Sujet du message: Second détachement Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
À peine la première séparation accomplisse que me voilà de nouveau confrontée à cette situation difficile... toutefois mieux préparée que la fois ayant précédée. Mes problèmes d'argent surpassant la hauteur de mon coup, c'est toujours dans cet effort désespérer que de garder la tête hors de l'eau que je cumule les placements de pokémons chez les éleveurs... Leur tarifs étant bien moins cher que de faire vivre de ma main ses mêmes pokémons pendant une période de temps semblable. Mlle Akumi n'était que la première d'une courte liste de deux. La seconde, Lady Varda, c'est aujourd'hui que je la rencontre... ou pas, je n'ai pas prévenue de ma visite... Bien que ce soit toujours pour les mêmes raisons et les mêmes motivations. La vie, une belle boulette d'emmerdes à laquelle ne manque jamais de s'ajouter une goûteuse sauce de problèmes. Mais malgré l'âpreté que me laisse en bouche ce plat, je me dois une fois de plus de fermer les yeux et croquer à pleine dent cette difficulté. Dépôt de pokémons, nous arrivons...

Cimetronelle est tout ce qu'il y a de plus différent d'avec la petite bourgade de Vermilava. Bien plus populeuse, la ville se veut aussi bien plus originale dès le premier coup d'oeil. Je ne crois pas qu'il soi possible de ne pas être impressionnée par son premier aperçu de ce lieu. Une ville littéralement construit dans les arbres! Encore une idée farfelue du genre bien particulier d'Hoenn. Une région où on ne fait rien comme tout le monde... À la vue de ce spectacle, je suis encore incertaine si je dois trépigner de joie de pouvoir contempler une architecture aussi novatrice, ou craindre le vertige dont je ne tarderai guère à subir. Choisissant le positivisme pour une fois, je m'aventure donc en ville... Mieux encore, j'interroge les passants, chose bien rare chez moi! Je ne suis pas très au fait des détails concernant les emplacements... encore moins celui de la pension que je recherche. Cinq prises me furent nécessaires, heureusement que je ne suis pas au baseball, pour obtenir l'information désirée! Ainsi, une demi-heure fut ajoutée à mon périple, apparemment, la dame aimait son coin paisible... et par conséquent, reculé. Je ne dénombre bien rapidement plus vraiment les embûches m'attendant sur ce chemin sinueux, une robe, même légère, n'étant décidément pas le meilleur choix pour cet expédition...

Résultat des courses, me voilà paumée.
_________________


Revenir en haut

Linaewen Varda

Eleveur Hoenn



Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 883

Région: Hoenn ~
Pokédollars: 24 160


MessagePosté le: Lun 14 Jan - 11:52 (2013)    Sujet du message: Second détachement Répondre en citant

Une nouvelle journée venait de débuter, rythmée encore une fois par les maladresses de son frère, qui força la chinoise à se lever à l'aube. Mais cette fois, elle n'eut aucune pensée négative par rapport à cette heure de levée, ayant désormais une cliente, et un pokémon dont elle devait s'occuper. A vrai dire, bien que le chat soit arrivé la veille, Linaewen n'avait pas encore pu voir réellement quel était le caractère de l'animal. Elle avait préféré le laisser au calme pour sa première journée, sachant qu'un changement de domicile pouvait le perturber, et aurait même fait cela plus longtemps, mais il n'était pas non plus question de faire attendre trop longtemps sa dresseuse... C'était un contrat de confiance qui s'était établi lorsqu'elle lui avait confié son pokémon, et elle se devait de le respecter. Pour autant, hors de question de brusquer le chacripan pour autant... Surtout que ces félins pouvait avoir un sacré caractère. Ahlala, tout cela ne valait pas ses chers rapaces... Mais soit, c'était le but d'une pension, et c'était assez amusant à faire. Elle avait même hâte de commencer l'entraînement... Mais avant cela, un petit déjeuner et une rapide douche s'imposaient. Ce qu'elle fit, se réveillant grâce à l'eau chaude, avant de nourrir les pokémons lâchés dans la maison. Ce fut à ce moment qu'elle se rendit compte que l'un d'eux manquer à l'appel... Où était passé son Capumain ? Elle soupira, attrapa ses chaussures et les enfila rapidement, avant de sortir, prenant garde à fermer correctement la porte, histoire d'éviter que le chacripan ne se sauve dès le deuxième jour.

Là elle retrouva son frère, en pleine action. Manches retroussées, il était en train de construire une niche à côté de la porte d'entrée, prenant son temps pour ne pas se tromper. Elle avançait bien d'ailleurs, et la jeune femme eut un sourire en voyant le sachet remplit de litière, un bon vingt litres, si ce n'est plus. A côté de Eol, Falco observait les opérations, l'air fier. C'était assez amusant de voir à quel point le jeune oiseau se prenait déjà pour un gardien féroce et fier... Alors que c'était loin d'être le cas. Elle eut un sourire amusé en l'observant, avant de se remettre les idées en place tout en hélant son frère.

- Tu sais où est Capumain ?

Celui-ci, visiblement concentré sur son travail, ne prit pas la parole pour lui répondre - un fait si rare qu'il fallait le surligner, et le mettre en gras - mais tendit le bras pour lui désigner une direction approximative; celle du lac. La chinoise s'y rendit aussitôt et dut farfouiller pendant plusieurs minutes avant de trouver l'animal. Il était à l'orée d'un bois, suspendu à un arbre à l'aide de sa queue. Elle s'en rapprocha alors...

- Capumain... J't'ai dit de ne pas sortir seul, tu serais capable de t'perdre... En effet, contrairement à la plupart de ses congénères, celui-ci n'avait pas un grand sens de l'orientation...

Ce fut alors que, contre toute attente, le singe bondit dans un autre arbre et s'éloigna dans la forêt, tout en lâchant un rire peu agréable pour ses pauvres oreilles.

- ... Ça commence bien.

###

Voyant qu'il ne comptait pas revenir, la coordinatrice n'avait pas eu d'autres choix que de le suivre, histoire de le retrouver avant qu'il ne finisse à l'autre bout de Hoenn. Elle tourna en rond pendant presque une heure, avant de tomber sur le singe, qui semblait l'attendre, dans la même position où elle l'avait trouée au départ... Lorsqu'il l'a vit, l'animal sauta au sol et commença à courir et elle le suivit, se demandant s'il n'avait pas une idée derrière la tête... Ce fut à cet instant qu'elle tomba sur cette jeune femme. Une rousse, habillée d'une robe peu pratique pour une escapade dans un tel endroit, et qui avait un air... Pommé. Lina' se rapprocha donc, alors que le singe grimpait sur son épaule, et s'arrêta non loin de l'inconnu.

- Bonjour... Elle avait repris cette voix douce qui semblait plaire aux autres, jouant le jeu comme à son habitude... Même si le dit jeu lui semblait bien plus simple à réaliser qu'autrefois. Vous cherchez quelque chose ?

Ce serait certainement moins vexant que de demander si elle s'était perdue...
_________________

Ornithologue ~
Revenir en haut

Serah Cloverfield

Scientifique Hoenn



Inscrit le: 26 Mai 2012
Messages: 1 084

Région: Hoenn
Pokédollars: 4 140


MessagePosté le: Dim 10 Fév - 05:16 (2013)    Sujet du message: Second détachement Répondre en citant

S'il m'avait été possible d'imaginer une situation plus embarrassante que celle-ci, je l'aurais volontiers utiliser pour me dire que les choses ne sont pas si mal en somme. Malheureusement, je ne vois rien de pire que de se perdre dans un fichu boisé alors qu'on suit un sentier! Mais comment j'ai pu seulement perdre ce chemin alors que je marchais dessus tout du long!?! Je ne suis pas faite pour cette vie de piéton dans la cambrousse... j'ai toujours été une citadine pure souche. Donnez-moi l'horaire du métro, je le connais déjà par coeur dans les dix prochaines minutes! Vous cherchez un centre commercial? Je connais l'itinéraire le plus cours pour vous menez aux dix boutiques les plus branchées à moindre frais! Mais ici, je suis inutile... Tellement petite, si démunie, et fragile, bien trop fragile. Rien que d'y penser, j'ai envie de gerber... Ce haut le coeur intenable qui me poignarde les entrailles violemment qui me rappel à quel point je peux être répugnante, même au milieu de tout ce merdier. De la fleur, je n'ai hérité que de la vie éphémère et de on ennuyeuse dépendance.

Inspire... expire... inspire...
Mes cachets, oui voilà de quoi me remettre sur la bonne voix. Je me penche donc sur mon sac, continuant mon rituel respiratoire ridicule, pour en sortir un petit boitier. Une et deux, une gorgée à même ma bouteille d'eau de source, et déjà, je sens mes nerfs se détendre. Que ferais-je sans mes petits protégés? Je n'en serais pas là sans eux, c'est certain. Je peux toujours compter sur eux, elle me l'a suffisamment répétée. Où que j'aille et quoi qu'il se puisse se produire, ils sont et seront toujours là pour moi. Qu'Arceux bénisse ma bienfaitrice et son raisonnement Ô combien véridique.

C'est à peu près à dix minutes de là, que moi, la jeune fille rousse au regard dorée et à l'air mal assuré, tombe nez à nez avec une seconde personne errant dans les bois. Je ne suis donc pas seule à me perdre ici? Ça me convient comme perspective... je me sens un peu moins idiote du même coup. Même si, avec un zeste de plus de calme tout à l'heure, j'aurais pu songer à utiliser Kuron ou Nolan pour remonter la piste jusqu'au chemin... Enfin, ce qui est fait est fait.

-B... Bonjour! Oui... en fait... je pense que je suis allée dans la mauvaise direction... On m'avait parlée d'une pension dans les environs, mais je n'arrive pas à la trouvée. Vous ne connaitriez pas la région par hasard? Ou mieux encore, la pension elle-même?

HJ:[Roucool déposer en pension û_ù]
_________________


Revenir en haut

Linaewen Varda

Eleveur Hoenn



Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 883

Région: Hoenn ~
Pokédollars: 24 160


MessagePosté le: Lun 11 Fév - 15:25 (2013)    Sujet du message: Second détachement Répondre en citant

C'était la première fois qu'elle trouvait quelqu'un de perdu dans ces bois; habituellement les gens suivaient l'un des chemins qui avait été tracé, ou alors ils en sortaient volontairement pour pouvoir s'entraîner parce qu'ils avaient une équipe conséquente capable de faire face aux créatures qui y vivaient, bien que celles-ci soient généralement plutôt dociles. En tout cas, la jeune fille à la flamboyante chevelure ne semble guère sûre d'elle, bien au contraire, et Linaewen lâche un sourire léger, quelque peu amusée par la situation. Quant au singe, il était perché sur l'épaule de sa dresseuse et regardait Serah d'un air à la fois moqueur et amusé... A moins que ce ne soit que l'un des deux. Il était difficile de savoir ce que l'animal pensait à cet instant... Ce qui était certain, c'était que la situation le faisait rire et que son sourire n'aurait pas pu être plus agrandit.

- Capu Capumain ! Il leva l'une de ses mains vers l'inconnu, avant de sauter dans un arbre, sa queue préhensile s'accrochant à une branche, se retrouvant la tête en bas sans en être dérangé... Evidemment.

Linaewen, elle, prit la parole, poliment. Elle mesura ses mots au cas où - certains humains étaient vraiment très susceptibles - et salua la jeune femme avant de lui demander si elle ne se serait pas perdue. Un sourire glissa sur ses lèvres lorsqu'elle se demanda si, par hasard, cette femme ne serait pas à la recherche de la pension... Qui sait ? Mais il valait mieux ne pas extrapoler aussi vite au risque d'être déçu par la suite. Enfin, même si ce ne serait pas le cas, elle avait après tout déjà deux clients pour la pension en peu de temps... C'était beaucoup plus qu'elle n'aurait pu l'espérer.

Mais lorsque la jeune rousse prit la parole, un sourire amusé revint sur le visage de la chinoise. La pension hein ? Eh bien... Il fallait croire qu'elle avait une bonne étoile qui guidait la pension... Et elle n'allait pas s'en plaindre.

- Vous êtes tombées sur la bonne personne, la pension m'appartient. Elle tendit la main vers la rousse, un sourire aimable aux lèvres. Linaewen Vardà, enchantée.

Puis la jeune femme se tourna vers le singe, qui continuait de rire, pendu à sa branche.

- Tu nous ramènes ?

L'animal lâcha un nouveau rire, hochant vivement la tête avant de basculer un instant dans le vide, se rattrapant agilement à la branche. Puis il sauta dans un autre arbre et tourna la tête vers elles, attendant qu'elles le suive...

[Merci \o\ et tu peux ellipser jusqu'à l'arrivée :3]
_________________

Ornithologue ~
Revenir en haut

Serah Cloverfield

Scientifique Hoenn



Inscrit le: 26 Mai 2012
Messages: 1 084

Région: Hoenn
Pokédollars: 4 140


MessagePosté le: Ven 4 Oct - 00:06 (2013)    Sujet du message: Second détachement Répondre en citant

En ce jour ensoleillé, cet astre tout puissant se vit finalement défait au niveau de l'illumination. Aujourd'hui, l'éclat qui éclipsait tout autre est celui de mon idiotie. Si les airs amusés de mes vis à vis me semblèrent dénudés de sens pendant une bonne petite minute, trois mots suffirent à rendre ma bourde d'autant plus gênante : "La pension m'appartient"... ... ... De quoi j'avais l'air maintenant, à m'être perdue depuis un sentier y menant tout droit!?! Les moqueries sous-entendues par le primates devenant aussi claires que de l'eau de roche, c'est bien plus la timidité que la rage qui fit surface. Certes, je suis en colère... contre moi plus qu'autre chose, mais ça, ils ne le sauraient jamais. C'est déjà frais peint par l'embarras que mon visage dissimule ce mauvais sentiment. Pas besoin de vous dire que, si je suivis mes accompagnateurs avec docilité, je n'osai point déballer le moindre mot de tout le reste du trajet nous séparant de la pension, craignant d'enjoliver mon imbécilité.

Ma bouche ne s'ouvrit de nouveau que pour exprimer une sorte de béatitude en voyant se profiler la pension. Moi qui imaginait simplement la traditionnelle petite cabane avec le grand enclos, je me prenais la désillusion de ma vie! Lac, boisé, volière... MAIS c'est quoi ces dimensions démentes!?! Et ce bâtiment GORGEOUS! La panique me prend soudainement alors que je réalise que, peut-être, cette pension pourrait se situer bien au dessus de mes moyens! Après tout, un tel terrain et une telle demeure doivent pas faire un bill mensuel de trois pokédollars...

-C'est... c'est très beau chez vous! Ahah... ah... mais c'est que... je commence à avoir un doute tant qu'à la suffisance de mon porte-monnaie à vous rendre convenablement les honoraires...

Le tout dicté avec la mâchoire encore dessoudée de sa lèvre supérieure. En ce monde où beauté signifie coût, je ne sais pas si je m'en sortirai encore longtemps de manière indépendante. Si les prix sont aussi exorbitants que je ne le crains, alors j'aurai perdu une journée monétairement parlant, à venir ici via les transports en commun, car en fin de compte, si je veux pouvoir me renflouer, je dois choisir uniquement le moins cher... même pour ce qui attrait du dépôt de mes pokémons.

HJ:[Voilà 610 P$ pour toi avant que je ne l'oublie... xD]
_________________


Revenir en haut

Contenu Sponsorisé









MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:41 (2017)    Sujet du message: Second détachement

Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


Page 1 sur 1

Sauter vers:  



Suivez l'actualité du forum !

Master Pokémon (c) 2008 - 2013.
Toutes reproductions totales ou partielles sont strictement interdites.

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com